Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

samedi 29 avril 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Malamok

l’intérieur du MALAMOK par Alain
Aménagements internes

Alain Meyer

Après une pose je reprends l’aménagement intérieur par le montage des différents composants de commande. Une image en dira plus que des écrits.

Vue d’ensemble - 351.9 ko
Vue d’ensemble


LES CANNES

J’ai choisi d’armer le MALAMOK à la pêche aux thons, en canneur.
-  Les cannes (perches) sont des tubes alu et font 140 cm de longueur. J’ai reçu une documentation sur l’armement des deux cannes. J’ai posé 8 anneaux qui représentent la fixation des lignes de pêches. Le pied de chaque canne est monté sur cardan et fixé sur un plot à pivot.

Armement des cannes d’après la documentation reçue de Jacquy Loiseau. - 6.4 ko
Armement des cannes d’après la documentation reçue de Jacquy Loiseau.

A l’avant du pont, sur babord, le treuil de voile qui va me servir pour la manoeuvre des cannes. Il s’agit d’un treuil de marque Graupner : Varioprop/6 volts. Il va être monté sous le tableau principal à fond de cale (cale à poissons). Les écoutes des cannes passent au travers du pont de chaque côté du pied de mât avec des poulies de renvoi pour les funes. Un tube en laiton les guide et assure l’étanchéité.

Treuil pour les cannes : Au premier plan le moteur de propulsion, en haut le moteur du treuil de pêche, ensuite le treuil pour les cannes avec les écoutes et, au fond, le propuseur d’étrave. - 57.6 ko
Treuil pour les cannes : Au premier plan le moteur de propulsion, en haut le moteur du treuil de pêche, ensuite le treuil pour les cannes avec les écoutes et, au fond, le propuseur d’étrave.

BATTERIES

Deux batteries équipent le MALAMOK. Elles se situent sous le treuil de pêche. Une de 6 volts pour les accessoires, feux et éclairages, treuil de cannes, propuseur d’étrave, pompe à eau etc. L’autre en 12 volts est l’énergie pour la propulsion via un moteur Graupner de la série 900.

Batteries : A droite 6 volts et à gauche 12 volts. - 36.9 ko
Batteries : A droite 6 volts et à gauche 12 volts.

Ce sont des batteries plomb avec gel-acide.

TREUIL DES CANNES

Il s’agit d’un treuil pour voilier. Il provient de mon surplus et trouve ici son utilité. Il fonctionne sur 6 ou 9 volts. Selon le tambour utilisé, la course de l’écoute est de 24, 51 ou 77 cm.

Je monte le tambour pour 77 cm, ce qui me fait, avec un renvoi sur une poulie coulissant en patte d’oie sur la canne, 33 cm environ. Les essais sont satisfaisants et je peux prévoir les fixations des lignes de pêche (peut être avec hameçons et appâts - il y a des carpes dans les étangs ! ! !)

Canne en place : La canne babord en position de pêche. - 44.8 ko
Canne en place : La canne babord en position de pêche.

Le pied de chaque canne est monté sur un cardan, lequel est mobile sur un pivot. Ce pivot est pris dans le pont renforcé d’un plot en bois cerclé et plaqué laiton.

Pied de la canne babord : Le cardan emplanté sur la base et le pivot.  - 42.6 ko
Pied de la canne babord : Le cardan emplanté sur la base et le pivot.

Au centre de cette photo, la cale à poisson. Le treuil est fixé à fond de cale et les écoutes passent au travers du pont, guidées par des tubes en laiton. A tribord, le plot de la canne et son axe pour le cardan.

POMPE A EAU

Une pompe à eau servira pour le refroidissement du moteur et éventuellement pour figurer le rejet de l’eau de cale ... ou l’écoulement des sanitaires ! Elle est montée sur une platine et accessible par la visite principale (sous la cabine). Cette pompe est une récupération d’un kit de sous-marin dormant dans mon matériel. Il s’agit d’une pompe centrifuge à turbine, actionnée par un moteur 6 volts déparasité. Elle est visible sur l’image de l’ensemble.

Pompe : A gauche le robinet, au centre le corps de pompe, à droite le moteur. - 42.2 ko
Pompe : A gauche le robinet, au centre le corps de pompe, à droite le moteur.

Le robinet de la pompe permet de fermer l’arrivée ou de diriger l’eau sur deux tuyaux et d’en régler le débit. La pompe est auto-amorçante, l’entrée étant sous la coque (attention : soigner l’étanchéité). Le robinet est une récupération lors d’un séjour à l’hôpital. Demandez on vous servira volontier (l’infirmière sympa vous donnera du neuf).

Voilà, ça avance gentillement. Maintenant il va falloir câbler et relier tout ça pour que cela fonctionne via la télécommande.

A la prochaine....