Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 23 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le SCH-3 Scheveningen

Construction de la charpente

Jean-Luc Béchennec

La première étape consiste à assembler la quille. Pour positionner les pièces les unes par rapport aux autres, il faut les placer sur le plan. Là une petite surprise m’attend, les pièces de la quille sont plus courtes que le dessin du plan (le bateau est donc plus court de 1cm environ, voir photo 2). Renseignements pris auprès de Teltech Model, le plan n’est donné qu’à titre indicatif, ce sont les pièces qui sont bonnes (sic). La pièce d’étrave est collée avec la quille à plat sur le chantier à la colle vynilique (on intercallera une pièce de sac plastique). La pièce d’étambot est ensuite raccordée à la quille avec l’une des pièces 3 (l’assemblage est calé sur le chantier avec des pièces en CTP empruntées aux superstructures). La seconde pièce est collée lorsque l’assemblage est sec (on vérifiera en plaçant les couples 10, 11, et 12 que ces pièces ne sortent pas de la ligne du fond de la coque avant de les coller).

Photo 1

Les pièces centrales et arrières de la quille s’assemblent autour du tube d’étambot.

Photo 2

La quille est plus courte que le plan. On note l’assemblage de l’étrave et de la quille via un ergot.

Mise en place des couples

Une fois la quille sèche, on la dresse sur le chantier, du latté de 20 mm, pour équerrer et coller les couples (la quille est serrée entre des tasseaux cloués sur le chantier). Avant de procéder au collage, j’ai placé les couples à sec pour contrôler la forme de la coque en appliquant une virure à différents positions. Seconde petite surprise, les couples 7 et 10 ne sont pas assez pleins de 2 à 3 ou 4 mm chacun. Le maximum se situe au niveau du bouchain (photos 3, 4 et 5). Par contre, ils sont corrects au niveau du pont et de la quille. Il faut donc corriger leur galbe. Deux solutions sont possibles : redécouper 2 couples ou bien coller puis poncer des baguettes sur la tranche des couples. Comme le jour est faible, j’ai opté pour la seconde solution. Après avoir mesuré le jour en différents points, on reporte sur les baguettes (celles-ci ont bien sûr été collées à la colle vynilique) puis on ponce en forme (photo 6, 7 et 8).

Photo 7

Ponçage des baguettes sur le couple 7, un seul côté est poncé pour le moment.

Photo 8

Ponçage des baguettes sur le couple 10.

Les couples sont ensuite placés sur la quille et équerrés. La quille étant parallèle au chantier, il faut contruire une équerre avec l’angle ad-hoc (mesuré sur le plan) constituée de deux tasseaux collés. Si le couple n’a pas l’angle correct par rapport à la quille, il faut rectifier l’encoche. On peut ensuite passer au collage (colle vynilique toujours) tout en contrôlant à la fois l’angle par rapport à la quille dans le sens vertical (gràce à l’équerre ad-hoc) et horizontal avec une équerre à 90 degrés. Attention en plaçant le couple 4, il est dur à enfoncer quand la colle est présente et il faut soutenir l’étrave pour éviter de la casser. La pièce d’étrave dépasse d’environ 5 mm. Comme les couples 4 et 5 sont bien positionnés l’un par rapport à l’autre, j’en déduit que la pièce d’étrave est trop haute. Il faut donc la rectifier en s’alignant sur le haut des couples 4 et 5.

Après séchage complet, il faut coller le livet (photo 9). Celui-ci est constitué de baguettes 5×5 qui sont assez raide et qu’il faut absolument étuver. L’encoche du couple 5 est trop haute et il faut l’agrandir vers le bas pour que le livet ait une courbe régulière. Le livet est ensuite collé puis poncé pour épouser la forme de la coque. Le couple 10 est trop bas d’environ 2 mm (la tonture du pont à cet endroit ne correspond pas à la courbure de la partie inférieure du rouf), j’ai collé 2 baguettes de 1 mm pour corriger celà.

Lexique

livet (sheer). ligne formée par l'intersection de la carène et du pont.

Photo 3

Jour entre la lisse et le couple 7 entre le pont et le bouchain.

Photo 4

Jour entre la lisse et le couple 7 au bouchain.

Photo 5

Jour entre la lisse et le couple 10 au bouchain.

Photo 6

Ajout de baguettes sur le chant du couple 10.

Photo 9

Collage du livet.