Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 19 novembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le SCH-3 Scheveningen

L’étanchéification de la coque

Jean-Luc Béchennec

La coque est maintenant poncée au papier de verre grain 120 puis 240. Il faut faire attention à la différence de dureté entre les blocs avant et arrière en balsa et le bordage en pin. Pour que la cale à poncer épouse bien la coque, elle est constituée d’une éponge mi-dure sur laquelle est collé le papier de verre.

Photo 1

Après le ponçage, la coque est vernie, intérieur et extérieur, avec de l’apprêt prévu pour la résine polyester, le fameux G4. Ce produit peut être employé seul pour boucher les pores du bois et l’étanchéifier ou comme primaire d’accrochage pour la résine polyester. Rien n’empêche de l’utiliser pour la résine époxy. A l’examen des composés chimiques, il me semble que, en plus de la résine polyuréthane, le G4 contient aussi des cyano-acrylates comme la super-glue.

L’intérieur de la coque est ensuite garnie de tissu de verre de 150g (rowing). Le tissu est découpé en bandes pour se loger entre les couples et de part et d’autre de la quille. Le tissu est ensuite imprégné à la résine époxy.

L’extérieur est marouflé avec du rowing de 50g. Ici, du fait de la souplesse du tissu, une pièce par moitié de coque est découpée. Le tissu est ensuite imprégné à la résine époxy.

Photo 2

Photo 3

Le tissu est ensuite arasé au niveau de la quille et du pont puis l’ensemble de la coque est poncé à l’eau. J’ai ajouté un profilé plastique en demi-rond collé à la cyanolite sur l’étrave car je la trouvais trop plate. La coque est ensuite mastiquée au sintofer (mastic polyester pour carosserie automobile) puis poncée à l’eau (toujours avec du papier de verre collé sur une éponge).

La coque est ensuite peinte avec une bombe d’apprêt pour carosserie. Des tas de défauts apparaissent qui sont de nouveau mastiqués.

Merci à Rémi pour ses conseils.