Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

samedi 27 mai 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Tuiga

TUIGA chapitre 2

Alain Meyer

Après les petites pièces de l’accastillage du dernier article, je continue avec la barre - le safran - la mèche.

L’appareil de direction

Je suis les indications de notre ami italien et je sur dimensionne la surface du safran.
Il est découpé dans une plaque de ctp de 4mm.
La mèche est en deux pièces.
La basse passe dans un femelot et reçoit un écrou M3 borgne. Il empèche le tout de remonter. La partie supérieure traverse la jaumière, reçoit le palonnier, traverse le pont dans un tube (fause jaumière).

Safran - 29.3 ko
Safran

La barre est en lamellé-collé d’acajou monté sur la tête de mèche.
Une tige de laiton 3mm reprend la mèche dans le tube. Les 2 tiges sont limées pour s’emboiter. _Ainsi la barre sera fonctionnelle.

La barre - 49.4 ko
La barre
La barre en acajou et la pièce de passage du pont.

Le cabestan

Le cabestan ne me donne pas satisfaction, donc je le reprends.

Avant - 61.9 ko
Avant
Pas terrible : les barres de la poupée supérieure sont en ficelle.

Après - 135.4 ko
Après
Les barres sont maintenant en laiton. Le capot du tube de chaîne est en place, la plaque de support aussi.

Couples et quille

Je découpe les couples et la quille dans du contre-plaqué de peuplier de 4mm.
Ca peut paraître léger (faible) mais j’ai décidé de faire la chasse au poids.
La quille est doublée dans sa longueur soit au final une quille de 8mm d’épaisseur.

Les couples - 77.4 ko
Les couples

Chantier de montage

A ce stade il me faudra un gabarit de montage pour obtenir une coque qui ne sera pas voilée dans tout les sens, surtout si je veux construire léger.
Je pense à un gabarit (chantier) qui pourra me servir pour d’autres bateaux, donc modulable.

Pour voir ce que cela donne, je fais un montage à blanc de la quille avec les couples.

Montage à blanc - 58.8 ko
Montage à blanc
La forme sera belle !

Lest

D’après la documentation que j’ai reçu, pour le modèle au 1/15e, je dois prévoir dès maintenant le montage d’un lest de près de 7 kilos.
En quille rapportée ou en lest intégré... ? A voir !

Gabarit - Chantier de montage

Une planche de sapin de 28mm d’épaisseur en lamellé collé, donc très stable, 25cm de large et 1 mètre de long.
Je construis deux glissières en bois dur sur la longueur... voilà pour la base.

Profil du gabari - 47.5 ko
Profil du gabari
Avec un support mobile dans les glissières.

Je construis aussi des supports qui seront mobiles dans les glissières et fixés par des vis de blocage.
Ces supports (4 pièces) reçoivent sur leurs traverses des longerons qui, eux, supporteront les couples.
Sur les couples, je marque les repères de la ligne de flottaison et l’axe central.
Le gabari est lourd mais solide. La quille viendra se bloquer sur des piliers fixés sur les supports mobiles.

Positionnement d’un couple - 33.3 ko
Positionnement d’un couple
Une barre transversale à la hauteur de la flottaison vient appuyer sur les longerons latéraux

Chaque couple reçoit une barre transversale à la hauteur de la flottaison. Cette barre vient se fixer sur les longerons du gabari. Une fois le tout fixé et bloqué (des petits serre-joint et des pinces), YAPLUKA... border (une centaine de baguettes)

Le gabarit - 79.3 ko
Le gabarit
Prêt à recevoir les couples et la quille.

Premiers bordages - 84.7 ko
Premiers bordages
Les premiers bordages en place et collés. Rien n’a bougé.

Lest

Je prends le partit d’intégrer dans la quille une grande partie du lest en plomb.
Ainsi je profite du montage sur le gabarit pour coller des plaques de plomb entre les couples et contre la quille.
Je peux ainsi poser 2kg de lest tout au fond de la quille, et il y a encore de la place.
Le solde sera posé quand la coque sera retournée sur le chantier.

Lest - 49.3 ko
Lest
Des plaques de plomb sont collées sur la quille.

Voilà...
je vais finir de border la coque (une centaine de baguettes de samba) et je vous retrouve dans quelque temps pour la suite.