Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 26 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Yacht Winstorm 100

Windstorm 100. Yacht à moteur "propulsion jet"... le balbutiement !

Philippe Hof

Maintenant que je me suis fait la main sur le Windstorm 60, je voudrais passer à la taille supérieure !

Mais quel type de maquette fabriquer ? Quel genre de bateau construire ?

Changer de catégorie ? ... pêche, militaire, travail... oh, que non ! j’aime trop les Yachts !

Mais alors quelle sorte de yacht ? Il en existe tout de même plusieurs.


-  Les Open : bateau de 30 à (maintenant) plus de 100 pieds, à l’origine conçus sans toit, à deux niveaux, qui sur les derniers modèles ont adopté un hard-top avec toit ouvrant, voir carrément, sur les derniers grands modèles, un petit flybridge, sorte de petite terrasse sur le toit.
-  Les Flybridges : bateau de 40 à plusieurs centaines de pieds, à trois ponts (voir plus pour les grandes unités).
-  Les Expéditions : bateaux généralement de grandes dimensions, conçus (comme leur nom l’indique) pour naviguer dans des contrés lointaines.
-  Les Catamarans : type de bateaux plus courants en voile, mais désormais présents en version moteur.
-  Les Customs : bateau de grandes dimensions, étudiés et construits sur commande, à l’unité. Leurs dimensions peuvent atteindre plus de 100 m

Les Catas ne me passionnent pas pour le moment, les Customs, de par leur taille sont impossible à fabriquer à l’échelle 1/18e....Et c’est pareil avec les Expéditions. Restent les Opens ou Flybridges 8. Si je veux pouvoir m’amuser un peu avec sur un plan d’eau, un Open est tout de même plus adapté ! De plus, j’ai envie d’y installer un système de propulsions-jet comme déjà vu sur certaines unités !

C’est donc décidé, je vais encore dessiner et construire un Open.

Caractéristiques du bateau

Ce sont les dimensions des propulsions-jet disponibles sur le marché qui vont conditionner les dimensions de mon bateau. Je voulais en mettre deux, mais "au diable l’avarice" j’en mettrai trois, disposés les uns à coté des autres. C’est finalement une largeur très conséquente qu’il va me falloir !

Pour être à l’aise, 30 cm de large ne seront pas un luxe. Cela nous donnerait à l’échelle réelle : 5m40, donc, par déduction, une longueur d’environ 23 à 24 mètres. Ceci dit, il restera en plus des groupes de propulsion, à penser aux moteurs, aux batteries etc.

Etant donné que je veux comme pour mon précédent bateau réaliser les aménagements intérieurs et ne me laisser que la cale moteur pour tout loger, je vais assurer et arrêter mon choix à une longueur de 30 mètres, soit 100 pieds (pour parler marin, puisque les marins ont le pied marin !)

Voici donc ces mensurations :

Caractéristiques Réel A l’échelle 1/18
Longueur 30,5 m 1,70 m
Largeur 6,7 m 0,37 m
Tirant d’eau 1,3 m 0,72 m
Poids 100 t 17,2 kg

Les bases du dessin

C’est en feuilletant mon magasine préféré, que j’ai pioché çà et là des idées pour définir la silhouette générale du W100. Puis, à main levée j’ai griffonné des perspectives de différents éléments particuliers du bateau : un pavillon scindé en trois parties longitudinalement ainsi que le pare-brise. En contrebas de celui-ci une verrière pour illuminer la partie centrale du pont inférieur. Un aileron bien profilé intégré au pavillon. Un bain de soleil sur la poupe d’un coté et un jakusi de l’autre avec au centre un escalier.

Esquisse à main levée - 16.4 ko
Esquisse à main levée

Etape suivante : j’ai scanné le profil du dernier 103S de chez Azimut pour en conserver la coque. Puis, sur un tirage papier, j’ai dessiné les superstructures. Il me paraît plus facile de le faire de cette façon plutôt que directement sur le PC. Enfin j’ai rescanné ce dernier pour retracer par-dessus les lignes nécessaires à un coloriage "informatique" à partie d’un programme de dessin basic comme Paint.

Dessin sur Paint - 20.2 ko
Dessin sur Paint

A ce stade l’aspect général est pour ainsi dire figé.

Dessin technique

J’utilise ensuite un copier-coller vers un logiciel de dessin vectoriel pour redessiner entièrement par décalque le navire. Je le redimensionne pour qu’il ait ses cotes réelles. Puis, je détaille dans les vues de dessus et de profils les aménagements intérieurs dans un souci de véracité : hauteur sous-plafond adéquate, surfaces et distributions des cabines suffisantes, etc.

Dessin technique - 45.9 ko
Dessin technique

Je ne peux en ce moment toujours pas en extrapoler les dimensions qu’auront mes pièces de fabrications comme la quille et les couples. Pour cela une autre étape est nécessaire : la modélisation sur Delfship (ex Freeship). Ce logiciel informatique gratuit, fantastique à mes yeux d’apprenti architecte naval, permet de bien visualiser les volumes et les galbes de la carène, mais également des superstructures, et même voir (si l’on est patient) la structure de l’aménagement des cabines. Patiemment je reporte point par point les courbes jusqu’à obtenir des courbes harmonieuses dans toutes les vues. Puis je sors autant de section que je veux depuis une fenêtre de travail appelée ligne de plan. Enfin... quand je dit sortir, c’est soit imprimer sur un format A4 , soit exporter vers mon logiciel de dessin vectoriel tous ces tracés. C’est bien entendu cette derniere solution que je choisis.

Modélisation sur Delfship - 44 ko
Modélisation sur Delfship

Esquisse de la plage de bain

C’est une première approche de l’idée que je me fais de la disposition des différents éléments de la plage de bain

Profil avant coloriage

Profils récupéré avec un scaner prêt pour être mis en couleurs sur Paint

Salon extérieur

On y trouve un bain de soleil 3 places, un jakusi, un salon avec bar

Le salon intérieur et sa timonerie

Un large salon fait face à un plus petit, avec, contre les portes coulissantes, un petit bar. Derrière l’espace timonerie et ses trois sièges, un meuble recevant un large écran plasma escamotable.

Cabines invités

Elles sont au nombre de trois, dont une, appelée VIP, plus spacieuse, logée dans l’étrave du bateau

Cabine propriétaire

C’est naturellement la plus spacieuse du navire. En avant de celle-ci, la cuisine sur tribord et la petite salle de gym sur bâbord

Le quartier de l’équipage

Sur les bateaux de cette taille, les quartiers de l’équipage sont souvent placés entre les cabines et la cale moteur. Ils ont malgré tout tout le confort voulu

Modélisation en cours

Le travail de modélisation, bien que trés simplifié grâce à Delfship, reste tout de même long. Naturellement je commence par la coque, puis les superstructures et enfin les aménagements.

PS : maintenant, sortie des plans de lignes depuis Delfship et reprise sur Autocad des section en vue d’établir le plan de mes premières pièces, les couples et la quille.

Mes blogs http://yachtmodlisme.blog4ever.com/...

http://plansmodelismeyacht.blog4eve...