Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 28 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

WM70 Méga Yacht

WM70 méga yacht de 70 m - Une des annexes

Philmar

Sur les bateaux de plaisance de cette taille, les annexes sont multiples. Beaucoup de semi-rigides, de temps en temps une limousine (sorte de mini-bus de luxe), et sur les très gros navires des engins submersibles plus ou moins gros, des runbaouts voir même de petits voiliers.

Sur notre WM70 on trouvera deux grands semi-rigides avec la même coque mais des aménagements différents.
-  L’un orienté sport avec équipements de plongée, pêche et arceau pour le wake board
-  L’autre pour le farnienté avec de grandes banquettes et un solarium.

C’est le sportif que j’ai décidé de fabriquer en premier.

L’ossature et les boudins

Sur ce mini bateau, le squelette est composé de sa quille, bien sur, de trois couples placés au centre du bateau et, en arrière, du tableau qui "ferme" la coque. En avant se trouve à peu près la même pièce en plus petit. Elle a sur ses extrémités deux encoches demi-circulaires qui recevront les boudins. Tout ceci est assez petit. Il faut des petits doigts de fée pour ne rien casser lors des phases d’assemblage.

L’ossature du semi-ridige - 29.7 ko
L’ossature du semi-ridige

Les boudins sont tirés d’un rondin de bois de 18 mm de diamètre. Le plus difficile est de les scier avec le bon angle de coupe. Ceux-ci ne sont pas perpendiculaires à la longueur. En effet, sur l’avant d’un semi-rigide les flotteurs non seulement se rejoignent mais se soulèvent légèrement par rapport à la surface de l’eau. Il en résulte des coupes d’angles décalées d’un coté par rapport à l’autre. Impossible d’y aller "au pif". Heureusement j’ai des gabarits papier avec les bons tracés. Je n’ai qu’à les découper et les enrouler autour de mes morceaux de bois. Ensuite je n’ai qu’à scier en suivant précisément le bord des patrons.

Pour le collage j’ai également des repères me permettant d’aligner correctement chaque pièce. Pour finir, cet assemblage en forme de U vient se fixer autour du squelette, boudins dans les encoches, et couples sous les boudins. A ce stade on devine déjà bien la forme du bateau.

La coque

Pour caréner l’annexe j’ai procédé comme d’habitude avec des essais en carton puis j’ai découpé les deux fonds dans une planche d’épaisseur 1mm. Mise en place à la colle blanche, en s’assurant que les deux morceaux viennent parfaitement se rejoindre sous la quille.

Les extrémités arrières des boudins sont à peu près demi-sphériques. Pour les réaliser, J’ai collé deux morceaux de balsa sur les sections, et ils sont ensuite poncés à la bonne forme.

Placage des fonds - 29.5 ko
Placage des fonds

C’est le moment de passer à l’enduit tous les raccords : ceux des jonctions des boudins et ceux des raccords coque/boudins.

Pour augmenter encore le réalisme -Eh oui, je sais, je suis un perfectionniste - j’ai fixé sous la coque les quatre virures. Elles sont usinées dans des baguettes carrées poncées en sections triangulaires. Une première couche d’apprêt sur les boudins et la coque unifie l’assemblage.

Les accessoires bois et plastique

- Le plancher

La première des pièces fabriquée est le plancher. Il est fait en deux parties. La pièce se logeant à l’avant suit l’inclinaison des boudins tandis que celle arrière reste bien horizontale. Pour simuler les lattes de teck j’ai simplement rainuré les planches à l’aide d’une pointe puis j’ai noirci les sillons au stylo noir.

- Amménagement arrière

La partie arrière de l’annexe reçoit une petite plage de bain, l’arceau de traction des wakeboard et les viviers à poissons.

La plage de bain n’est ni plus ni moins qu’un petit plancher bien ajusté entre le tablier arrière et les deux boudins. Il déborde en arrière d’une quinzaine de milimètres. Il est rainuré comme les planchers principaux.

Des plats-bords sont prévus pour recevoir les platines de fixation de l’arceau. Ils sont rendus solidaires de la coque par une paroi verticale venant contre le boudin et chevauchant le tablier arrière. Des petites pièces triangulaires sont collées afin d’obturer les trous entre le boudin et l’angle des plats-bords/parois verticales. Tout est réalisé en bois.

Pose à blanc des accessoires - 28.5 ko
Pose à blanc des accessoires

Les viviers sont placés juste devant le tablier. Ils sont au nombre de quatre. Ce sont de simple casiers fermés par des couvercles carrés. Ils sont fabriqués en plasticard.

- Equipement de la proue et poste de pilotage

La proue est pourvue d’un petit ponton avec un coffre de rangement toujours utile pour y ranger les défenses. Comme les viviers il est découpé en plasticard. Tout à l’extrémité de la proue j’ai ajouté une sorte de delphinière, elle permet de loger l’ancre et son système de mise à l’eau et protège les boudins en déportant l’ancre vers l’avant.

Le poste de pilotage est central. Il est assemblé tout en plasticard. Seul le volant est travaillé dans du cuivre. Il est intéressant d’avoir des photos de modèles existants pour s’approcher au plus près de la réalité.

Je me suis également payé le luxe de fabriquer plusieurs bouteilles de plongée. Il m’a suffit de trouver de bonnes photos sur le net. J’ai poncé des rondins à la bonne forme, puis j’ai ajouté une bande en sur épaisseur en partie basse. Ensuite j’ai collé plusieurs petites pièces en cuivre simulants la poignée et les robinets. Pour finir j’ai minutieusement peint les fûts en jaune en ajoutant un triangle noir, même couleur sur la bande basse.

J’ai enfin plaqué à mi-hauteur de boudin, une bande de plastique imitant la protection que l’on trouve sur les semi-rigide.

- Pièces métaliques

Ce type d’annexe est très souvent équipé d’une propulsion jet. Elle présente l’avantage de gagner en tirant d’eau. J’ai bricolé une sortie de tuyère circulaire que je viendrai fixer contre le tableau arrière. Ensuite j’ai découpé puis soudé la pelle de reverse du jet et sa tringlerie de commande. La pelle permet d’inverser le flux et de faire reculer le bateau.

Fabrication de la propulsion jet : le resultat - 84.5 ko
Fabrication de la propulsion jet : le resultat

L’autre belle petite pièce de cuivre est l’arceau. Il est incliné vers l’arrière. J’ai assemblé deux tubes pliés en U maintenus par quatre petits tubes transversaux en partie haute et deux platines en partie basse. Plus tard je ressouderai dessus les porte-cannes et autres supports de planches.

Le résultat avant peinture - 39.1 ko
Le résultat avant peinture

Dernier petit travail métallique : le volant. Un fil est simplement cintré et attaché à un moyeu au moyen de deux branches.


Prochain article :

Travaux sur les portes du garage

Gabarits papier de tracé des boudins - 47.9 ko
Gabarits papier de tracé des boudins
Sans ces gabarits il est très difficille de scier les morceaux de rondins suivant le bon angle.

L’ossature - 43.4 ko
L’ossature
Comme sur les modèles plus gros, ce petit modèle débute par l’assemblage de la quille et de ses couples.

Demis boudins assemblés. - 37.7 ko
Demis boudins assemblés.
La forme non rectiligne de l’ensemble impose de la précision lors des collages pour obtenir les bons angles.

Dessous de la coque - 30.8 ko
Dessous de la coque
Deux planches de bois épaisses d’un milimètre sont ajustées, bien jointives, sous la quille.

Embouts des flotteurs - 42.7 ko
Embouts des flotteurs
Ils sont en balsa, poncés en forme de demi-sphères.

Planchers - 39.8 ko
Planchers
Il y en a trois : le principal bien horizontal au centre du bateau, celui en arrière du tableau servant de plage de bain et celui tout à l’avant, incliné suivant la pente des flotteurs.

Plats bords - 51 ko
Plats bords
Ils sont utiles pour fixer l’arceau métalique sur une matière rigide.

La delphinière - 36.2 ko
La delphinière
C’est la pièce de proue qui reçoit l’ancre et l’empêche de heurter les boudins.

Bouteilles de plongées - 53.8 ko
Bouteilles de plongées
Regroupées devant la console de pilotage, il y en a sept. J’ai poussé le détail jusqu’à représenter les poignées de transport et les robinets.

Propulsion jet - 35.1 ko
Propulsion jet
La pelle d’inverseur de flux est fixée juste devant la sortie de tuyère.

Arceau de sécurité - 62.6 ko
Arceau de sécurité
Il vient se fixer sur les plats bords et recevra plus tard les tubes porte-cannes et autres fixations de planches.