Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 23 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Les techniques de base

Choisir un tube d’étambot

Albertus

Le choix de tubes d’étambot sur le marché est relativement complet. Les principales marques proposent dans leur catalogue un assortiment de diamètres et de longueurs adaptés aux besoins spécifiques d’un modèle de leurs gammes respectives de bateaux en kits. Certains tubes sont munis de roulements, mais en général il s’agit de paliers en bronze, largement suffisants pour les besoins standards.

Si nous construisons un modèle d’après un plan, et que nous ne voulons pas nous hasarder dans la construction d’un tube et de son arbre, nous devrons choisir dans les tubes proposés, en choisissant celui qui correspond le mieux à nos besoins.

L’ARBRE D’HELICE :
-  La première chose à remarquer, c’est le diamètre de l’arbre d’hélice, et son filetage. Il devra correspondre à l’hélice utilisée. Celle-ci a un filetage en M3, M4 ou M5 selon son diamètre
-  L’arbre d’hélice devra donc avoir un diamètre et un filetage correspondant. La matière composant cet arbre est généralement l’inox, ou en acier spécial (STUB)

LE TUBE D’ETAMBOT :
-  Généralement en laiton ou en laiton nickelé, parfois en alu ou en résine dure. Le tube est nettement plus gros que l’arbre qu’il contient, et ses extrémités sont munies de paliers en laiton dur, ou en bronze (parfois bronze à l’avant et laiton à l’arrière, ou roulement avant et bronze arrière)
-  Ces tubes doivent être graissés avant la mise à l’eau, soit par de la graisse silicone bourrée dans le tube avant l’introduction de l’arbre, soit grâce à un graisseur, d’origine ou ajouté ou bricolé.
-  Certaines marques proposent aussi des tubes étanches, sans entretien

LE DIAMETRE DU TUBE :
-  Par rapport à l’arbre, dont le diamètre est donc défini par l’hélice, le diamètre extérieur du tube varie d’une marque à l’autre. Ce n’est pas un problème, si nous sommes conscients de certains points :
-  le tube devra généralement traverser la quille, et si possible nous le choisirons d’un diamètre adapté. Dans le cas d’un tube trop gros, la solution de couper la quille prévaudra sur son forage. Dans ce cas, on ajoutera éventuellement des joues de renfort.
-  Certains réducteurs sont prévus pour être fixés aux tubes, il faut donc choisir l’ensemble de la même marque.

LA LONGUEUR DU TUBE
-  Dans certains cas, le tube est trop long et devra être raccourci.

  • Par exemple dans le cas où la dimension définie par le plan n’existe pas, et que la différence, trop forte, nécessite l’avancement du moteur avec un risque de déséquilibrage. Dans ce cas, on devra également raccourcir l’arbre d’hélice.
  • Autre cas, sur le plan le tube est nettement plus court que l’arbre, l’extrémité de celui-ci étant soutenu par une chaise On trouve dans ce cas des tubes courts munis d’un arbre long, l’extrémité de cet arbre étant maintenu par une chaise, fournie dans l’ensemble.

-  Le modéliste averti n’hésitera pas à dessertir un des paliers, couper l’excédent du tube, et ressertir le palier enlevé.
-  Pour un débutant peu sur de lui ou peu (ou mal) outillé, la solution d’utiliser un manchon simplifiera grandement la chose

Un petit dessin est plus parlant qu’une longue explication  - 20.7 ko
Un petit dessin est plus parlant qu’une longue explication
On enlève l’arbre du tube avant de couper celui-ci, au coupe tube, à la scie ou au disque à tronçonner. Le manchon a son diamètre intérieur identique au diamètre extérieur du tube. On remet tout en place pour contrôler, mais on enlève l’arbre par sécurité avant de coller à la cyano. L’arbre ne sera éventuellement recoupé qu’au moment de l’installation du moteur, en fonction de l’accouplement choisi, le cardan, le réducteur etc

Le choix des tubes d’étambot dans le commerce spécialisé en modélisme naval est vaste et très complet.

Les différentes marques ont chacune leurs spécificités, et proposent un choix plus ou moins étendu.

Avant d’arrêter son choix, il est bon de consulter les différents catalogues en ligne. Les marques principales sont Graupner, Raboesch, Robbe, ...  



COMMENT AJOUTER UN GRAISSEUR SUR LE TUBE D’ETAMBOT ?


-  Un graisseur acheté

La firme Graupner (entre autres) propose des graisseurs à visser par dessus le tube après l’avoir percé. Ces graisseurs n’existent pas dans tous les diamètres, et puis il est tellement simple de bricoler son propre tube de graissage !



-  Un graisseur fait "maison" !

Le diamètre du tube du graisseur sera ± la moitié du tube d’étambot La base de ce petit bout de tube sera limé avec une lime ronde de façon à bien appuyer sur le tube d’étambot.

ajuster ................ souder ................ forer - 46.2 ko
ajuster ................ souder ................ forer

Ensuite, après avoir bien dégraissé et nettoyé, le bout de tube est soudé avec un fil de soudure pour plomberie, dont l’âme contient un décapant. Lorsque le tube est solidement soudé, on fore la paroi du tube d’étambot à travers le tube de graissage. Ne pas oublier d’enlever l’arbre d’hélice avant de forer ! Un coup de soufflette dans le tube, et c’est prèt !

Encore un truc tout facile, évident, mais qui devait être dit !