Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 24 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Les techniques de base

Gouvernail facile

Albertus

Si le bateau que l’on construit n’est pas issu d’une boîte de kit, il nous faudra réaliser le safran de gouvernail et l’installer correctement sans risquer de problème Une fois encore, cet article n’est là que pour expliquer les grands principes, en donnant des solutions aux débutants, en énonçant des choses simples qui peuvent parfois déclencher chez les modélistes confirmés une étincelle qui leur ferait dire (comme disait le commissaire Bourel) "Bon sang, mais c’est bien sur !"

Le gouvernail, c’est donc l’ensemble d’un système qui fait tourner le bateau (il y en a d’autres)
-  Il se compose d’un safran, de la mêche du safran, du tube de jaumière, du palonnier de direction et de la tringlerie qui va vers le servo

On a déjà expliqué les différentes façons d’installer tout ça dans la coque dans un article précédent (ici) mais maintenant je vais expliquer une manière simple de le réaliser.

Le safran

Le safran, c’est la palette du gouvernail. C’est lui qui dévie le flux de l’hélice. Il tourne autour d’un axe solidaire que l’on appelle la mèche de safran, elle même mise en rotation par le servo qui agit sur le palonnier qui y est fixé. Rappelons au passage que le débattement du safran n’a pas besoin de faire un angle de plus de 30 degrés de chaque côté de l’axe longitudinal du bateau.

Un moyen simple de confectionner le safran est de l’usiner en multiplis (ctp de bouleau), l’astuce pour insérer la mèche sans devoir forer étant de réaliser trois épaisseurs :

L’emploi du ctp a aussi un avantage certain lors du ponçage de mise en forme, car l’apparition des courbes de niveau des différents plis permet de réaliser une symétrie parfaite.

La mèche de safran

Afin d’éviter de voir le safran tourner fou autour de sa mèche et donc de perdre toute efficacité, il est généralement conseillé de prévoir la partie de la mèche insérée dans la palette, de forme coudée

On utilise alors un gros fil de laiton qui se plie facilement, mais on est confronté au problème de la fixation du palonnier si on n’utilise pas un palonnier à vis du commerce. Bien sur on peut souder un palonnier découpé dans un bout de laiton, mais la soudure empêche tout démontage ultérieur

Le truc : on utilise simplement une tige filetée (M3) en la noyant de colle époxy. Le trou étant carré et la colle imprégnant le filet de la tige, le blocage est parfait ! et comme il s’agit d’une tige filetée, on dispose forcément d’un filet pour fixer le palonnier dans le bateau

Le tube de jaumière

Il s’agit donc du tube contenant la mèche du safran. On le choisi le plus ajusté possible sur la mèche, sans serrage, mas avec un jeu réduit au maximum. Débouchant sous la coque, ce tube est susceptible de permettre une rentrée d’eau dans le bateau. On veillera simplement à avoir l’extrémité supérieure du tube plus haut que le niveau de la flottaison. On graissera généreusement le tube, à la fois pour faciliter la libre rotation de la mèche, mais aussi pour assurer l’étanchéité.

le truc : comme il s’agit d’une tige filetée, la zone en contact avec le tube est réduite à l’arête des filets, la rotation est facilitée De plus, le filet va retenir la graisse, et à chaque rotation gauche-droite la graisse va être redistribuée uniformément sur la paroi intérieure du tube.

Le palonnier

Il peut dès lors être taillé dans un morceau de ctp de bouleau, ou dans un bout d’alu ou d’ABS. On y percera des trous pour recevoir la tringle de commande, avec le même espacement que le palonnier de servo que l’on utilise. Cela permet d’assurer le parfait parallélisme entre les guignols (voir à nouveau [ici)

Le truc : Le palonnier de gouvernail est simplement serré entre deux écrous. On peut intercaler une rondelle étoilée (la rondelle Grover se met de travers) ou simplement passer le filet avec du "frein filet" bleu


Vue d’ensemble