Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

samedi 21 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Trucs et astuces basiques

Trucs en vrac 12

Albertus

Cintrer une latte à plat

Plusieurs lattes carrées
-  Cintrer à plat une latte de 4x12mm est impossible.

Si c’est pour réaliser par exemple un plat-bord de pavois, la solution de chantourner plusieurs éléments à mettre bout à bout n’est pas facile et n’est pas bon marché, puisque les éléments devront être sciés dans une planchette plus large, avec toutes les difficultés qu’on peut imaginer pour en définir le tracé exact.

D’un seul coup d’oeil sur le dessin ci-dessous, vous avez déjà compris le truc dévoilé ici : on utilise 3 lattes carrées de 4x4 contrecollées directement en place en partant du centre du pavois, après en avoir vérifié la flexibilité (une latte carrée plie toujours plus facilement dans un sens que dans l’autre)

Après séchage complet et ponçage effectué en place, personne ne décèlera l’astuce

La planchette de gauche, chantournée dans une plaque de bois, est avantageusement remplacée par 3 baguettes contrecollées. Pour une largeur plus grande, on utilise simplement plus de lattes, comme ici à droite pour la lisse de plat bord d’un pavois épais - 14.8 ko
La planchette de gauche, chantournée dans une plaque de bois, est avantageusement remplacée par 3 baguettes contrecollées. Pour une largeur plus grande, on utilise simplement plus de lattes, comme ici à droite pour la lisse de plat bord d’un pavois épais


Animer un projecteur de recherche

Deux servos standards
-  Je pense que le dessin est assez clair et ne nécessite pas beaucoup d’explications. Bien entendu, il faut tout d’abord construire le projecteur, mais là aussi le dessin est facile à comprendre
-  Le projecteur est fixé par un axe à un étrier solidaire d’un tube de laiton qui traverse le support constitué d’un tube alu de diamètre supérieur fixé au toit de la cabine.
-  Une rondelle est soudée au tube de laiton sous l’étrier. Elle limite l’enfoncement de ce tube dans le tube en alu

Pour le mouvement rotatif :
-  Sur le bas du tube de laiton est fixée une roue dentée qui engrène dans une roue identique, fixée par vis à l’axe du servo.
-  Le nombre de dents étant identique sur les deux roues, le projecteur suit exactement le mouvement du servo
-  Pour un mouvement amplifié, il faut plus de dents sur la roue dentée du servo

Pour le mouvement vertical :
-  La tige de commande (rouge) traverse le tube de laiton. Par un coude, elle pousse l’arrière du projecteur vers le haut ou le tire vers le bas.
-  L’amplitude du mouvement est réglé par la longueur du palonnier du servo où est fixée cette tige
-  Le palonnier est un doigt qui s’insère entre deux disques soudés sur la tige de commande (rouge)


Nœud d’arrêt

Nœud en huit
-  Sur un voilier, on est souvent obligé de faire un nœud à l’extrémité d’un cordage, par exemple pour l’empêcher de glisser hors d’une poulie. Ce nœud doit donc être facile à faire mais volumineux. Un nœud simple est souvent utilisé, mais ce nœud en se serrant se "couche" sur la corde, et n’est dès lors plus assez épais.
-  Le nœud à utiliser c’est le nœud "en huit", bien connu des marins... et des couturières (elles le font à une main, en roulant le fil entre le pouce et l’index humectés d’un coup de langue !)


Installer un tube de graissage sur un tube d’étambot

Souder avant de forer
-  Normalement le tube d’étambot est graissé lors du montage de l’arbre d’hélice Avec le temps, la graisse se liquéfie, n’est plus très performante, et il est conseillé de la remplacer. Pour ne pas devoir tout démonter, on peut installer un tube de graissage directement fixé au tube d’étambot.
-  Cela sous entend de le forer le tube d’étambot, puis de positionner un bout de tube sur le trou et de souder celui-ci. En procédant de la sorte, on se rend compte que ce n’est pas facile de mettre de la soudure bien partout sur le contour sans en faire (trop) entrer dans le tube d’étambot.
-  La solution est simple : le truc consiste à souder, sur le tube d’étambot bien nettoyé, le bout de tube de graissage dont on aura limé le bas en forme avec une fine lime ronde, en faisant couler la soudure à l’intérieur . Un peu de soudure sort par la jonction et c’est tant mieux.
-  En procédant ainsi, le tube de graissage tient fermement sur le tube d’étambot.
-  On fore alors seulement le trou dans le tube d’étambot en passant à travers la soudure

Bien entendu, l’arbre d’hélice aura été retiré !