Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 24 avril 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Accastillage et accessoires

Construction de Container au 1/72

André Guignet

Présentation

Sur la plate-forme Kulluk (voir cet article) figure une quantité importante de containers pour amener tout le matériel nécessaire à son fonctionnement.
Ces containers sont bien sûr à la même échelle que la plate-forme (soit le 1/72e).
Un container mesure alors 75x30x30mm. Il est petit mais il doit rester bien compact.
Très difficile à construire en CTP et en baguette de 1mm... Il faut être très ingénieux pour avoir quelque chose de conforme !

J’ai décidé de construire ces pièces en série avec des éléments simples.

Le container final. - 35.7 ko
Le container final.

Construction

Dans un premier temps, pour simuler la surface ondulée des containers, je choisis le papier ondulé des emballages de gâteaux.

Plaque papier des gâteaux - 21.8 ko
Plaque papier des gâteaux

Pour éviter de construire le container avec des panneaux, qui m’auraient surement obligé à beaucoup d’attention pour avoir des containers similaires, je vais choisir en première idée des plaques de Styrodur (sorte de panneaux de polystyrène expansé très dur) qui se déforment moins que le polystyrène.

Container en Styrodur  - 21.6 ko
Container en Styrodur

Pour le collage je vais essayer deux colles : de la colle universelle et de la colle à bois à séchage rapide. Après séchage les containers collés à la colle universelle donneront un résultat correct, mais cette colle "attaque" le styrodur et le résultat n’est au final pas constant (se sont les containers vert clair, marron, bleu de la photo ci-dessous).

Le container collé à la colle à bois donne les résultats suivant :

* la colle a dilué le papier qui s’est séparé en deux, le papier ondule sur le styrodur.

* Au bout de quelques jours apparaissent des inégalités, les parties droites sont toutes ondulées ! (C’est le container bleu à droite sur la photo ci-dessous).

La série de quatre containers, et celui en bois, à droite ! - 26.3 ko
La série de quatre containers, et celui en bois, à droite !

Le container de droite est le résultat le plus raté :-) - 45.1 ko
Le container de droite est le résultat le plus raté :-)

Cela est le résultat des containers en matériaux composites. Je vais donc revenir à des matériaux plus conventionnels. Je vais faire le support en bois : tasseau de 32x32mm, longueur de 75mm.

Au final, voici le résultat :

Les containers terminés sur la plate forme - 30.5 ko
Les containers terminés sur la plate forme

Container en bois

En remplaçant le styrodur par des petits tasseaux, il y a une obligation : le ponçage des tasseaux au plus fin.

Tous les matériaux nécessaires - 47.9 ko
Tous les matériaux nécessaires

Phases de montage. - 50.1 ko
Phases de montage.

Mais c’est le seul travail en plus. Le collage à la colle universelle est plus facile, aucune déformation du support. Le collage des accessoires : portes arrières, marquage des cotés sera identiques. Le poids est bien sûr plus important mais sur une maquette de bateau il sera sans importance.

Le choix se porte donc au final sur le container en bois .

Deux containers en Styrodur. Imparfaits, ok,, mais bon... - 43.2 ko
Deux containers en Styrodur. Imparfaits, ok,, mais bon...

Container en bois. Bien mieux ! - 57.5 ko
Container en bois. Bien mieux !

Container terminé avec le marquage MAERSK. - 55.6 ko
Container terminé avec le marquage MAERSK.

Container mobile ! - 42.8 ko
Container mobile !
Ce container intègre une plaque métallique permettant à la grue équipée d’un électro aimant de monter ce container sur la plate forme.

Le côté
Le côté "raté" !
On dirait un container taggué...

Cette méthode de construction de containers au 1/72e est à la portée de tous et vous donnera peut-être des idées d’amélioration, mais le résultat est déjà bon, et bien plus économique qu’avec une imprimante 3D, moins long aussi.